Handicap et Covid : Faire de la santé mentale une grande cause nationale

Coupure de presse sur la santé mentale

C’est ce que propose l’UNAFAM alors que les personnes en situation de handicap sont d’autant plus vulnérables face à la crise du Covid.

Depuis sa création en 1963, l’Union Nationale de Familles et Amis de personnes malades et ou handicapées psychiques consacre son action à l’aide des familles et de l’entourage des personnes vivant avec des troubles psychiques sévères (troubles schizophréniques, troubles bipolaires, dépressions sévères, troubles anxieux et phobiques, autres psychoses graves).

La crise COVID-19 a prouvé que la santé mentale doit aussi faire l’objet de toutes les attentions. Des signes alarmants nous alertent sur une augmentation significative des troubles dépressifs dans la population générale. Cela fera-t-il bouger les choses? L’Unafam demande depuis des années la mise en place un véritable plan psychique, un institut national de psychiatrie pour que les personnes vivant avec des troubles psychiques soient enfin soignées avec le respect et la considération qui leur sont dus comme à toute autre personne malade. Et si la santé mentale devenait  Grande cause nationale»? Il y a là une réelle opportunité.

 

Source: Handirect, Caroline Madeuf, 9/03/2021