ALFAPSY conseil, sensibilisation
et formation en santé mentale

Mission d’ALFAPSY : sensibiliser le monde professionnel à la santé mentale

Par ses actions de conseil et de formation, ALFAPSY contribue activement à l’accueil et l’intégration des personnes présentant un trouble psychique ou traversant un épisode de détresse. L’organisme se veut force de proposition et de ressources pour l’ensemble des entreprises et du monde institutionnel.

Domaines d’expertise

Vision d’ALFAPSY

Croire que la société favorise le rétablissement des personnes en souffrance quand elle améliore leur inclusion

Changer de regard sur les troubles psychiques

Lever les appréhensions sur les troubles psychiques et leurs répercussions est un préalable à un accueil bienveillant.

Les croyances actuelles et les représentations sur les pathologies et les personnes qui en souffrent sont le plus souvent péjoratives et erronées. Il existe une stigmatisation prégnante au sein de la société, souvent intériorisée par les personnes, qui participe à leur exclusion sociale et professionnelle.

Changer de posture face à la maladie mentale

Une intégration réussie requiert une adaptation mutuelle de l’environnement et de la personne.

Comprendre les pathologies, leurs symptômes mais aussi le vécu de la personne et ses besoins, permet d’identifier avec elle les dispositifs qui vont favoriser son bien-être et son acomplissement personnel, social et professionnel.

Changer la relation

L’inclusion, c’est croire en la personne, lui faire confiance et lui permettre d’occuper une place pleine et entière avec ses capacités, ses richesses et fragilités.

Discerner les compétences humaines et professionnelles de la personne avant ses limitations est le socle d’une relation réussie.


Postulats des interventions d’ALFAPSY


  • Penser la santé mentale comme un capital essentiel à préserver à l’instar de la santé physique.
  • Reconnaître chaque individu comme une personne unique et singulière qui doit être prise en compte dans sa globalité, avec ses potentialités et ressources pour les autres.
  • Considérer chacun comme un élément influent dans l’évolution d’un environnement propice à l’inclusion des personnes vivant avec un trouble psychique.
  • Ambitionner d’être un acteur du rétablissement de la personne en souffrance : ce processus autodéterminé est favorisé par l’entourage familial, professionnel et un environnement bienveillant.